Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Actualité :

Rencontre régionale des
acteurs associatifs de l'écoconstruction
(13/05/17)
Fiches Amélioration THermique
du Bâti Ancien

Actualité MPF82
récente :

Atelier renformis et enduits
(20/05/17, Lafrançaise) :
diaporama en ligne !

Revue nationale MPF :

N° 204 - Eté 2017
Dossier spécial :
"Vivre ensemble :
habitat subi ou choisi ?
"

Actualité du Patrimoine :

« Les associations du
"G8 Patrimoine *" obtiennent
gain de cause auprès de la
Ministre de l’Environnement :
le décret sur l’isolation par
l’extérieur va être modifié ! »

* Groupe des 8 associations nationales
de défense du patrimoine reconnues d'utilité publique

Traduction :

Terroirs et bâti rural :

L'habitat rural ancien en Tarn-et-Garonne : le bâti est caractéristique des différents terroirs au sein du département.

Pour plus d'informations, consultez le portail régional Patrimoine Midi-Pyrénées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur le Terroir de votre choix dans la liste ci-dessous

TERROIRS EN TARN-ET-GARONNE :

ferme bloc

 

Ferme bloc où étaient rassemblés, sous son vaste toit, avec l'habitat du paysan, les animaux, les outils, les récoltes.. L'ensemble est flanqué de deux pigeonniers symétriques comme on le voit souvent en pays de plaines.

Grande ferme bloc du pays de plaines s'ouvrant par un grand porche charretier donnant accès aux granges, fenils... et sur le côté, à l'habitation. Murs de terre crue, avec des alternances d'une couche de briques cuites, le tout recouvert d'un enduit de chaux coloré par des sables de carrières.

ferme de pays

 

 

Ferme de pays de plaines de plan massé, en briques cuites. Les deux vastes ouvertures pour le passage des charrettes, doublées au premier étage par des arcades, lui donnent une allure monumentale, encore accentuée par des décorations de briques en saillie. L'habitation est sur le côté.

ferme 18

 

 

Vaste maison d'habitation d'une ferme du XVIIIème siècle de la moyenne Garonne. La façade crépie est animée par des encadrements de briques, un "balet" (escalier d'accès et abri situé au premier étage) à deux niveaux avec piliers de bois.

Ferme de la Lomagne argileuse (1ère moitié du XIXème siècle) en brique crue et enduite d'un mortier de chaux aérienne. Un "amban" sert d'abri. Au-dessus, le grenier-pigeonnier est soutenu par des piliers de bois. Le double toit qui descend très bas déborde largement.

Ferme de la Lomagne (2ème moitié du XIXème siècle) en pierres calcaires apparentes pour les encadrements et les angles des murs, recouverte de mortier de chaux ailleurs. L’amban" prend ici des allures de galerie bourgeoise avec ses "colonnes classiques". Le toit à 4 pentes abrite le logis, et non plus l'ensemble des dépendances.

Ferme du pays de Monclar : Dans ces terres argilo-calcaires les murs de brique (cuite ou/et crue) ont un toit la rgement enveloppant et dessinent un plan massé pour l'ensemble des dépendances. L'habitation, au sud, est abritée par son "balet". Celui-ci est couvert d'un grenier séchoir.

Ferme bloc flanquée de deux pigeonniers différents, l'un dit "pied de mulet" formé de deux toitures en gradin, l'autre d'un toit à quatre pans surmonté de son "capel". L'habitation est située au 1er étage, derrière un balet avec garde-corps en bois.

ferme 19

 

 

Maison de maître du XIXème siècle restaurée. La maison du métayer et les dépendances agricoles sont voisines. L'importance de l'habitation, les portes-fenêtres donnant sur une vaste terrasse, les grands pigeonniers à arcades formant tour, la symétrie de l'ensemble étaient autant d'éléments représentatifs de la richesse du propriétaire.

Petite ferme typique du Causse de Saint-Antonin avec son "balet" soutenu par des piliers de pierre et décoré de sa treille. Heureux propriétaire, qui, en plus de sa citerne, a un puits. Les murs de belle pierre de taille sont enduits. La partie habitée est au 1er étage.

Ancienne habitation du Causse aux murs très épais et assez rapprochés pour soutenir un très lourd toit de lozes, bien pentu. La gariotte qui servait de poulailler est, elle aussi, couverte de lozes empilées.

Ferme du Bas-Quercy, isolée sur des coteaux de polyculture. Un long toit à quatre versants abrite les écuries, grange, cellier, hangar. Sur le mur bien exposé, le "balet" donne accès au 1er, à l'habitation. La construction est typique des terres de molasses, en briques cuites et crues recouvertes d'un mortier à la chaux.

Contrairement aux constructions actuelles, ces deux fermes du Quercy blanc épousent les pentes du sol : les décrochements des murs et des toits leur donnent leur charme. Les très grandes pierres sont celles de l'évier. Les joints colorés par des sables non lavés de carrière réchauffent le bel appareillage de pierres blanches.

Ferme typique du Causse blanc avec son bel appareillage de pierres taillées et son pigeonnier à arcade attenant.

Ces textes de Roger Bourdoncle et ces illustrations de François Lafargue sont extraits du document « Comment restaurer une maison de pays ancienne dans les différents terroirs du Tarn-et-Garonne ».